En savoir plus

Eric Berne en quelques dates :

  • Né en 1910 à Montréal, son père est médecin généraliste, sa mère écrivain et éditeur. Son père décèdera lorsqu’il a 9 ans.
  • En 1935, à 25 ans, il obtient son doctorat de médecine et chirurgie.
  • En 1938, il devient américain, et change son nom (Bernstein devient Berne).
  • Il exercera la psychiatrie dans plusieurs hôpitaux, mais aussi au service de santé des armées de 1943 à 1946.
  • En 1941, il commence une formation psychanalytique à New York avec Paul Federn
  • En 1946, il s’installe en Californie,
  • En 1947, il reprend une formation psychanalytique avec Erik Erikson
  • En 1950, il crée un séminaire régulier avec des cliniciens, visant à valider et développer ses nouvelles approches.
  • En 1956, il est refusé au titre de psychanalyste, ce qui déclenche la création de sa propre méthode : l’Analyse Transactionnelle. Un de ses objectifs est de ‘guérir au plus vite’ les patients. Il s’attachera également à utiliser des mots simples, afin de rendre accessible à tous l’AT.
  • En 1964, il crée l’ITAA : International Transactional Analysis Association
  • En 1970 il meurt d’une crise cardiaque à 60 ans.

4 champs d’application de l’AT :
L’AT peut servir dans n’importe quel domaine où la compréhension des individus, les relations et la communication sont nécessaires.
L’AT peut servir dans les domaines où la compréhension des individus, les relations, de la communication et/ou des systèmes sont nécessaires.

Les Organisations :
Concerne les praticiens qui travaillent « dans » ou « pour » des organisations, en prenant en compte les cadres de référence et les contextes organisationnels en même temps que le développement de l’organisation. Leur travail vise au développement, à la croissance et à l’accroissement de l’efficacité des personnes qui travaillent dans les organisations
Par exemple : Formateur, coach, DRH, manager, assistante, dirigeant…

Le Conseil :
Concerne une activité professionnelle dans le cadre d’une relation contractuelle. Le processus permet au client et au système client de développer leur conscience, leurs options et leur savoir-faire pour la gestion des problèmes et pour le développement des personnes dans leur vie quotidienne par l’amélioration de leurs points forts, de leurs ressources et de leurs fonctionnements. Il vise à accroître leur autonomie en relation avec leur entourage social, professionnel et culturel.
Par exemple : métiers médicaux et paramédicaux, avocats, policiers, coach individuels, éducateur, conseiller juridique…

L’Education :
Concerne des personnes qui travaillent dans le domaine de l’apprentissage et de l’éducation et de l’étude dans des cadres préscolaires, scolaires et universitaires. Il vise la croissance et l’évolution de la personne au travers  au développement d’équipes ou d’institutions d’enseignants. Le but visé est la continuation de la croissance personnelle et professionnelle, dans ses dimensions scolaires.
Par exemple : Enseignants, instituteurs…

La Psychothérapie :
Concerne des personnes qui visent à faciliter la capacité de leurs clients à se réaliser, à guérir et à changer. Le processus psychothérapeutique permet au client de repérer et de changer des systèmes archaïques limitant. Le but est que les clients se comprennent eux-mêmes et comprennent leurs relations sur un mode conscient, créatif et spontané.

Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook